Analyse
Fantastic Corp. il y a 17 ans - mardi 20 mars 2001

FANTASTIC CORP. - la capacité de la société suisse à s’imposer sur son marché laisse sceptique

· Logiciels de transmission
· Francfort (Euro.NM)
· 1,64 EUR

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser entendre, les résultats pour l’an 2000 du spécialiste suisse des logiciels de transmission de données à haut débit n’ont pas vraiment été… fantastiques.
Le chiffre d’affaires a ainsi reculé de 25 % (à 17 millions EUR) par rapport à 99, provoquant un triplement de la perte opérationnelle à 47 millions EUR. Selon le management, ces chiffres décevants sont imputables au fait que le marché des communications à large bande se développe moins vite que prévu, d’où une baisse substantielle des ventes de licences.
Vu l’incertitude actuelle, la société a été contrainte d’instaurer un plan de restructuration afin d’enrayer l’escalade des importants frais d’exploitation inhérents à une jeune société comme Fantastic. Les coûts de restructuration seront comptabilisés au premier trimestre et ce n’est qu’après que nous devrions observer une amélioration progressive du résultat opérationnel, le management visant l’équilibre opérationnel au quatrième trimestre.
Notons enfin que dans la foulée d’un premier contrat avec IBM, Fantastic a conclu un accord similaire avec Hewlett Packard, donnant ainsi forme à sa nouvelle stratégie de vente.

Le management a décidé de réduire ses coûts et la société dispose de moyens financiers suffisants pour surmonter le ralentissement actuel du marché. Nous sommes plus sceptiques quant à la capacité de Fantastic de s’imposer sur le marché. CONSERVEZ MAIS N’ACHETEZ PLUS.

Partagez cet article