Analyse
Gemplus il y a 16 ans - lundi 26 mars 2001

GEMPLUS - Nouveau dans la sélection

La société luxembourgeoise Gemplus (6,5 EUR), cotée à Paris et sur le Nasdaq, fabrique des cartes à puces, conçoit les logiciels des applications dont elles sont dotées et fournit conseils et formations. Les débouchés sont variés : la carte à puces permet de stocker diverses informations ou d'identifier toutes les formes d'accès individuel (cartes bancaires, cartes SIM pour téléphones mobiles, accès aux bâtiments,…). Grâce à son budget important de recherche et développement (le plus élevé du secteur) et à ses partenariats technologiques avec des groupes comme IBM et Sun Microsystems, Gemplus est devenu le n°1 mondial de ce marché. L'année 2000 a été excellente (chiffre d'affaires + 58 %), grâce au boom de la division télécoms. Le bénéfice hors éléments exceptionnels s'est élevé à 0,15 EUR par action, après une perte de 0,17 EUR en 99. En 2001, Gemplus pourrait pâtir du ralentissement dans la mobilophonie (50 % du chiffre d'affaires), mais celui-ci ne devrait pas être trop important vu l'explosion des télécoms en Asie (26 % du chiffre d'affaires) et la commercialisation à venir de la prochaine génération de portables (GPRS). Nous tablons sur un bénéfice par action de 0,18 EUR (+ 20 %) en 2001 et de 0,25 EUR (+ 39 %) en 2002. A plus long terme, la croissance devrait venir aussi des services financiers (généralisation de la carte à puce bancaire, sécurisation des transactions sur Internet,…). Gemplus est le n°1 d'un marché au potentiel élevé. L'action est correctement évaluée, et même si la faiblesse actuelle des télécoms et le ralentissement aux USA pourraient la faire fluctuer fortement à court terme, elle mérite un achat pour le long terme.

GEMPLUS (en EUR)

Le ralentissement dans les télécoms pèse sur l'action, mais le marché des cartes à puces est prometteur. Acheter.

Partagez cet article