Analyse
Introduction il y a 16 ans - lundi 26 mars 2001

Les résultats de l'entreprise de catering Carestel (en EUR) restent décevants. Vendez!

UN PUITS SANS FOND ?

La baisse des taux américains n'a pas atténué le pessimisme des investisseurs. Certains se demandent si les USA ne se dirigent pas vers une récession, ce qui aurait des conséquences négatives sur la croissance européenne. Le S&P 500 a pu limiter les dégâts (-0,9%), mais en Europe les reculs de 3 à 5% étaient plutôt la règle que l'exception. L'EuroStoxx 50 n'a perdu "que" 2,5%. Ce repli a pesé sur le secteur financier, pour lequel les Bourses sont une importante source de revenus. Axa a même cédé 8,7% en raison de sa forte exposition aux marchés d'actions américains. Acheter. La direction de Volkswagen (-9,3% pour l'action privilégiée; acheter) a indiqué qu'elle s'attendait à un nouveau recul de ses coûts de production en 2001, mais le manque de détails concrets est décevant. A Bruxelles, le Bel 20 a perdu 4,1%. Comme prévu, Spector (-10,9%) a enregistré une forte perte à la suite de l'amortissement de Porst. Mais, plus grave, les autres activités du groupe sont aussi en perte. N'achetez pas. Carestel (-13,7%; v. graphique) a également déçu. Alors qu'en septembre la direction attendait une croissance bénéficiaire de 23%, celle-ci n'est finalement que de 3,9% à peine. Vendez. Le bénéfice d'Immobel (-7,5%) a augmenté de 4,7%. Conserver. RTL Group (-11,3%) prévoit pour 2001 un bénéfice en stagnation en raison du recul du marché publicitaire. N'achetez pas. Solvay (-6,4%; conserver) est également pessimiste pour le 1er semestre 2001, et Agfa-Gevaert (-4,9%; conserver) a annoncé que les premiers mois de 2001 seraient moins bons. Bayer (-7%; acheter) a de nouveau reporté la vente des 30 % qu'il détient encore dans Agfa, dès lors la pression sur le cours d'Agfa n'est pas terminée. Enfin, Bureau van Dijk (+8,6%) a été suspendue vendredi dans l'attente d'une communication.

Partagez cet article