Analyse
KBL il y a 17 ans - lundi 26 mars 2001

KBL - Résultats 2000 provisoires

Le bénéfice de la Kredietbank Luxembourgeoise (KBL; 112,63 EUR), spécialisée dans la banque privée, a comme prévu augmenté de 13 % en 2000. Par action (en raison de l'augmentation du nombre d'actions), la hausse est de 7,7 %, à 7,93 EUR. Ce résultat reflète principalement une hausse de 30,1 % des commissions dans le domaine des titres (bonne tenue des marchés financiers au 1er semestre). Le coefficient d'exploitation (v. Entre nous) est passé de 58,9 % à 53,2 %, malgré une hausse de 15 % des frais de personnel et administratifs sous l'effet d'acquisitions au Royaume-Uni et en Suisse. Pour 2001, KBL table sur un bénéfice par action en hausse de 7 %. C'est peu par rapport à la moyenne du secteur, mais KBL reste un acteur marginal, car il est lié à KBC, pour lequel les activités de banque privée ne sont pas prioritaires. Un réel développement de ses activités ne pourrait passer que par un rapprochement avec un autre groupe dont la banque privée serait un axe stratégique. Par ailleurs, KBL s'enlise toujours dans l'affaire du scandale fiscal, dans lequel certains clients belges réclament, au motif de violation du secret bancaire, le remboursement des sommes exigées par le fisc belge. Les priorités divergentes de KBC freinent quelque peu le développement de KBL. Par ailleurs, même si elle n'a pas d'impact sur l'évolution bénéficiaire de la banque, l'affaire fiscale pèse sur le cours. Nous maintenons nos estimations bénéficiaires à 9,4 EUR par action pour 2001 et 10 EUR pour 2002, mais nous ne vous conseillons plus d'acheter cette action bon marché. Conserver.

KBL / EURO STOXX BANK

Le cours de KBL (gras; base 100) stagne depuis près de 2 ans en dessous du secteur bancaire. Conserver.

Partagez cet article