Analyse
REAL SOFTWARE il y a 16 ans - lundi 19 mars 2001

REAL SOFTWARE - S'enfonce dans la rouge

REAL SOFTWARE (en EUR)

Les activités européennes semblent avoir souffert des déboires du groupe au 2e semestre 2000. Ne pas acheter.

La perte encaissée par Real Software (6,19 EUR) en 2000 a pour finir atteint 17,9 EUR par action. Hors éléments exceptionnels (amortissement non récurrent de goodwill sur les activités aux USA et coûts de restructuration), elle s'élève à 2,6 EUR par action. Alors que fin octobre le groupe tablait encore sur un bénéfice d'exploitation (v. Entre nous) de 15 %, celui-ci a été quasiment réduit à néant. Non seulement l'américain Tava a fait encore moins bien que prévu, mais l'évolution des activités européennes a également, contrairement à ce qui avait été observé au 1er semestre, été fort décevante, avec un recul de 30 % du bénéfice d'exploitation (e.a. à cause du recul des vente de logiciels, segment générateur des marges les plus élevées). Résultats, les pertes ont mangé le capital et les réserves (fonds propres négatifs s'élevant à – 3,95 EUR par action), le groupe a une montagne de dettes (14,8 EUR par action) et d'ici à 2004 il doit payer quelque 3,95 EUR par action aux actionnaires minoritaires d'une série de société rachetées. Certes, les chances sont grandes de voir le suisse ABB prendre d'ici à fin avril une participation majoritaire dans les activités américaines du groupe, mais cela ne lui permettra de réduire que de manière très limitée son endettement, dont environ la moitié devra faire l'objet de nouvelles négociations une fois échu le moratoire avec les banques le 30 juin.

Real Software est au bord de la faillite et l'exercice en cours se clôturera probablement à nouveau dans le rouge. N'achetez pas. Si vous avez des actions Real Software et que vous n'avez pas l'âme d'un spéculateur, vendez.

Partagez cet article