Analyse
VIVENDI il y a 17 ans - lundi 19 mars 2001

VIVENDI - Faible visibilité

VIVENDI (en EUR)

Les résultats 2001 seront déterminants pour juger de la pertinence de la stratégie du groupe. Conserver.

Vivendi Universal (67 EUR), issu de la fusion en décembre 2000 du français Vivendi et de l'américano-canadien Seagram, a réalisé l'an dernier un bénéfice de 3,6 EUR par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice s'élève selon nos calculs à 1,2 EUR par action. Comme la fusion n'a eu lieu que 23 jours avant la clôture de l'exercice, son impact ne commencera à être visible qu'avec les chiffres de 2001. Avant cela, il est difficile de se prononcer sur le modèle économique du groupe. Les actifs de Vivendi Universal sont pour la plupart de très bonne qualité. Ainsi, Universal Music est leader mondial avec une part de marché de 22,5 %, Canal+ est leader européen de la TV payante et Universal Studio est n°2 dans la production cinématographique. Par contre le taux de pénétration du portail Internet Vizzavi est inférieur à 1 % au niveau européen. Or son succès sera d'autant plus stratégique qu'il est le trait d'union entre les différents actifs de communication du groupe.

Nous tablons sur un bénéfice par action de 1,6 EUR par action pour 2001 et de 1,9 EUR pour 2002. L'action est correctement évaluée, mais le manque de visibilité des perspectives du groupe dans un contexte boursier délicat nous incite à la prudence. Ne pas acheter, conserver.

Partagez cet article