Analyse
Deutsche Bank il y a 16 ans - lundi 9 avril 2001

DEUTSCHE BANK : A la recherche d'alliances

Le groupe bancaire allemand Deutsche Bank (DB; 84 EUR) se retrouve isolé suite aux rapprochements de ses compatriotes Allianz/Dresdner Bank et Munich Re/HypoVereinsbank. Les deux géants de la gestion d'actifs ainsi créés pourraient remettre en cause ses stratégies en Allemagne. En effet, ils vont pouvoir concurrencer DB sur le futur marché allemand des fonds de pension (la prochaine réforme des pensions prévoit la possibilité de constituer des fonds de pension privés), axe stratégique sur lequel DB était bien positionné jusqu'à présent. La fusion Allianz/Dresdner Bank sonne par ailleurs le glas de ses discussions avec Allianz concernant son activité de banque de détail (DB espérait e.a. pouvoir utiliser le réseau international d'Allianz pour distribuer ses produits d'investissement). DB doit donc chercher à aboutir dans ses discussions avec d'autres compagnies d'assurances, dont le français Axa, déjà présent en Allemagne, ou éventuellement à se rapprocher de l'allemand Commerzbank. Par contre, DB continuera à jouir d'un bon positionnement sur le marché du conseil en fusion-acquisition, qui devrait être dopé par la future réforme fiscale (exonération des plus-values sur les cessions de participations industrielles). DB a trop fait traîner en longueur les discussions avec Allianz en cherchant à obtenir des contreparties trop importantes en échange de l'utilisation de son réseau de banque de détail. Nous pensons que le groupe en tirera les leçons et qu'il réagira rapidement et efficacement pour soutenir ses stratégies. L'action est correctement évaluée. Acheter.

DEUTSCHE BANK (en EUR)

La fusion Allianz/Dresdner va inciter Deutsche Bank à réagir vivement afin d'aboutir dans ses discussions. Acheter.

Partagez cet article