Analyse
IRIS il y a 16 ans - lundi 2 avril 2001

IRIS: bénéfices 2000 décevants

IRIS (27,4 EUR), spécialiste de la reconnaissance optique et de la gestion documentaire, a augmenté son chiffre d'affaires de 93 % en 2000, dont 37 % sont dus à la croissance interne. Le bénéfice par action a, contrairement à nos attentes, reculé de 33 %, à 0,68 EUR, et ce malgré l'impact positif important d'un rallongement (20 ans contre 10 ans) de la période d'amortissement du goodwill et le report sur les exercices 2001 et 2002 des frais de lancement de ses produits aux USA. Le rétrécissement des marges bénéficiaires est dû à divers éléments : lourds investissements au Luxembourg, frais liés à l'acquisition de la norme ISO, hausse du taux de taxation un peu supérieure à nos attentes et, surtout, poids plus élevé dans le chiffre d'affaires du hardware (moins rentable) en raison de quelques gros contrats enregistrés en fin d'année par la division Storage (stockage de données). Ces éléments n'ont pas pu être compensés par la forte hausse des marges dans la division Office Automation (20 % du chiffre d'affaires; IrisPen, logiciel de reconnaissance optique équipant les scanners,…), qui a profité à plein du décollage des ventes en OEM (ventes de logiciels à des entreprises qui les intègrent dans leurs produits) et du démarrage des ventes directes par Internet. Pour l'année en cours, nous tablons sur un chiffre d'affaires en progression de 35 %. Cependant, en raison du succès des divisions Storage et Solutions & Consulting (qui ensemble représentent 80 % du chiffre d'affaires), le poids du hardware dans le chiffre d'affaires (induit par les services prestés pour de nouveaux clients) devrait rester important, et par conséquent les marges, contrairement à nos attentes, ne devraient pas remonter de si tôt. C'est pourquoi nous avons fortement revu à la baisse nos estimations bénéficiaires pour 2001 : nous tablons sur 0,96 EUR par action, contre 1,94 EUR précédemment. Au cours actuel, cette action correctement évaluée reste intéressante. Le groupe n'a quasiment pas de dettes et dispose de suffisamment de liquidités (± 6 EUR par action) pour financer aisément son expansion. IRIS est une entreprise solide, oeuvrant sur des marchés qui restent en forte croissance (25 à 35 % par an selon ses segments d'activité) et où elle occupe (logiciels de reconnaissance optique) ou est en mesure d'occuper (lecture de formulaires) une place de premier choix. Acheter.

IRIS (en EUR)

La pression sur les valeurs technologiques et des résultats un peu décevants pèsent sur le cours. Acheter.

Partagez cet article