Analyse
Adva il y a 17 ans - mardi 15 mai 2001

ADVA OPTICAL NETW. - la crédibilité du management n’est pas sortie grandie de la révision des deux derniers exercices.

· Composants télécoms
· Francfort (Euro.NM)
· 9,05 EUR

L’allemand AON, spécialiste des composants pour l’amélioration de la capacité de transmission des fibres optiques, a enfin obtenu les résultats de son nouvel auditeur. Le « re-audit » a ainsi révélé que le chiffre d’affaires de 23,5 millions EUR pour 1999 avait été « gonflé » de 3 millions EUR, et qu’au lieu d’un bénéfice de 2 millions EUR, la société avait en réalité subi une perte de 4,5 millions EUR. Quant à l’exercice 2000, le chiffre d’affaires s’élève désormais à 60,7 millions EUR contre les 68,1 millions EUR annoncés.
Mais le plus frappant est assurément la perte nette de 95,6 millions EUR, perte essentiellement imputable aux charges liées aux acquisitions et au stock option plan. Et quand on sait que les sociétés rachetées n’ont contribué qu’à 9 % du chiffre d’affaires l’an dernier (soit 5,4 millions EUR) et que le prix d’achat s’élevait à quelque 220 millions EUR (par échange d’actions), on est en droit de se demander si AON n’a pas été trop généreux et téméraire au moment du rachat des sociétés concernées. Selon nous, ces acquisitions formulent de nombreuses promesses qui ne seront guère aisées à tenir. De plus, AON ne possède pas assez de liquidités (seulement 2,4 millions EUR) pour surmonter la faiblesse actuelle dans les secteurs du networking et de l’optique et sera par conséquent obligé de chercher des moyens supplémentaires en augmentant son capital ou en ouvrant une ligne de crédit auprès de son banquier.

Le management a perdu une bonne part de sa crédibilité à nos yeux à l’issue de la révision des deux derniers exercices. N’ACHETEZ PAS.

Partagez cet article