Analyse
e.Biscom il y a 16 ans - mardi 29 mai 2001

e.Biscom - malgré une progression stratégique certaine, les bénéfices ne sont guère attendus avant 2006

· Télécommunications
· Milan (Euro.NM)
· 88,50 EUR

e.Biscom, opérateur italien spécialisé dans les réseaux en fibre optique, a publié ses résultats pour le 1er trimestre 2001. Le chiffre d’affaires s’est élevé à 27,2 millions EUR contre 33 millions EUR au 4e trimestre 2000, soit un repli de 17,6 %. Le résultat d’exploitation brut s’est quant à lui déprécié à – 0,55 EUR par action contre
– 0,39 EUR au 4trimestre 2000.
Bien que légèrement inférieurs aux attentes du marché, ces résultats ne semblent pas inquiéter outre mesure le management qui maintient ses prévisions de chiffre d’affaires pour 2001 à 170 millions EUR (+ 300 %). Il est vrai qu’e.Biscom a progressé dans sa stratégie de développement, notamment en ce qui concerne son offre de services sur le réseau de fibre optique qui constitue l’essentiel de son chiffre d’affaires au travers de ses deux filiales que sont FastWeb en Italie et HanseNet à Hambourg (Allemagne). FastWeb dispose d’un réseau de câbles qui couvre désormais 1.400 km contre 600 km en mars 2000 et compte 8.400 abonnés contre 5.300 au 31 décembre 2000 (+ 60 %). HanseNet affiche aussi une belle progression puisqu’elle compte 15.900 clients, soit une croissance de 35 % par rapport au 31 décembre 2000. e.Biscom a aussi développé son offre de contenu en multipliant les accords, notamment avec la RAI, Universal, Banco Populare di Milano, Associated Press et, plus récemment, MP Web pour le sport et Discovery Networks Europe pour les documentaires sur l’histoire, la nature et la science.

Malgré la progression certaine d’e.Biscom dans sa stratégie de développement et l’optimisme du management, les objectifs pour 2001 seront difficiles à atteindre. La société ne prévoit en outre pas de bénéfices avant 2006... N’ACHETEZ PAS.

Partagez cet article