Analyse
Gemplus il y a 16 ans - lundi 7 mai 2001

GEMPLUS - Résultats trimestriels

Le français Gemplus (4,45 EUR), 1er fabricant au monde de cartes à puce, vient d'annoncer une perte de 0,01 EUR par action pour le 1er trimestre (contre un bénéfice de 0,02 EUR au 1er trimestre 2000) et ce, malgré une croissance de 27 % du chiffre d'affaires. Après l'avertissement lancé début avril, cette perte n'est pas une surprise. Par contre, le fait que le chiffre d'affaires n'augmenterait cette année que de 12 à 15 % au lieu des 25 % annoncés en avril a fait l'effet d'une douche froide. Le groupe va lancer une restructuration qui devrait coûter 0,05 EUR par action et permettre d'économiser 0,4 EUR par an. Il compte aussi regrouper ses activités de cartes pour services financiers et de sécurisation de commerce électronique afin de mieux répondre aux besoins de ses clients. Vu le ralentissement actuel dans les télécoms – Gemplus produit 41 % des cartes SIM pour téléphones mobiles – la situation du groupe ne devrait pas s'améliorer à court terme. Pour 2001 et 2002, nous abaissons nos prévisions bénéficiaires (hors charges de restructuration) de 0,13 à 0,09 EUR par action et de 0,17 à 0,11 EUR. La résolution des problèmes de rentabilité du groupe dépendra e.a. du succès de la restructuration. L'action est bon marché, mais nous n'achèterions pas. Vu le fort potentiel de croissance du marché des cartes à puce, conservez.

GEMPLUS (en EUR)

Le titre a chuté après l'avertissement du groupe en avril, mais la carte à puce garde un beau potentiel. Conserver.

Partagez cet article