Analyse
KPN il y a 17 ans - lundi 7 mai 2001

KPN - Nouveau dans la selection + Résultats trimestriels

KPN (13,97 EUR), l'opérateur télécoms néerlandais détenu pour un tiers par l'Etat, a donné quelques indications concernant le 1er trimestre. Compte tenu de la participation majoritaire dans l'opérateur de mobilophonie allemand E-Plus, son chiffre d'affaires a progressé de 20 %. Mais sa rentabilité s'est dégradée, e.a. du fait de coûts de marketing et de pressions tarifaires. KPN devrait clôturer 2001 par une perte d'1 EUR par action (– 0,64 EUR en 2000) en raison du coût des investissements en mobilophonie (E-Plus et licences UMTS). Pour 2002 nous attendons une perte d'1,4 EUR par action. Du fait que KPN doit supporter seul le coût de la licence UMTS en Allemagne après l'abandon de son partenaire, sa situation financière (endettement multiplié par 5 l'an dernier) est encore plus préoccupante que celle des autres opérateurs télécoms. C'est pourquoi, en plus des réductions de coûts, il souhaite vendre cette année pour 5 milliards EUR d'actifs. Vu la situation difficile du marché, ce ne sera pas facile. Quant au projet d'introduction en Bourse de KPN Mobile, crucial pour réduire l'endettement de manière substantielle, son succès n'est pas non plus assuré. Le salut pourrait venir d'une alliance ou d'une reprise par un autre opérateur. KPN paie la note de sa coûteuse expansion en Allemagne. Et un éventuel acquéreur ne paierait probablement pas beaucoup plus que le cours en Bourse. L'action est correctement évaluée, mais nous n'achèterions pas.

KPN (en EUR)

Un exemple particulièrement frappant de grandeur et décadence. Ne pas acheter.

Partagez cet article