Analyse
BVRP il y a 16 ans - mardi 26 juin 2001

BVRP SOFTWARE: des doutes pèsent sur le titre mais le management a toujours tenu ses promesses.

· Logiciels de communication
· Paris (Euro.NM)
· 16,90 EUR

N° 1 mondial des logiciels de communication, le français BVRP Software a annoncé pour les neuf premiers mois de l’année (exercice clôturé au 31/07) un chiffre d’affaires en hausse de 26,9 % à 28,7 millions EUR par rapport à la même période en l’an 2000. Cette progression cache toutefois une légère déception pour le groupe qui a en réalité enregistré une croissance du chiffre d’affaires inférieure à celle des trimestres précédents. L’attentisme des fabricants de modems et de PC en Europe ainsi qu’une performance inférieure aux prévisions de sa filiale Lab Production (multimédia) seraient à l’origine de ce repli. Néanmoins, et comme nous l’avons déjà évoqué (E-R 83), BVRP a cédé cette activité, une initiative que nous saluons compte tenu du caractère non stratégique de cette filiale et de son poids sur les marges. Ce désengagement confirme la stratégie du groupe visant à se concentrer sur son core business (logiciels et services) et lui permet, par l’apport de liquidités, de soutenir son plan d’acquisitions à l’échelle européenne, plan inauguré avec la récente acquisition d’AB Soft, BVRP cherchant à élargir son réseau de distribution sur ses principaux marchés que sont l’Angleterre, l’Allemagne et les USA. Ce programme a toutefois été remis en cause récemment après le report de l’émission OCEANE (Obligations à Option de Conversion et/ou d’Echange en Actions Nouvelles ou Existantes), prévue début juin, en raison de conditions de marché peu favorables. Cette émission aurait dû servir au financement de cette politique à hauteur de 22 millions EUR. BVRP devra dès lors trouver une autre source de financement s’il veut mener à bien cette politique d’acquisitions, même si sa situation financière reste saine.

Des doutes pèsent sur le titre mais BVRP a toujours tenu ses promesses. Et comme le souligne Thierry Bonnefoi, Directeur Financier, le 4trimestre a toujours été déterminant. Nous maintenons dès lors notre confiance en la capacité de BVRP à atteindre ses objectifs en 2001. En outre, la forte correction du cours rend l’action plus séduisante. ACHETEZ.

Partagez cet article