Analyse
Creyf's augmente son capital il y a 16 ans - lundi 11 juin 2001

CREYF'S AUGMENTE SON CAPITAL

Afin de financer ses projets d'expansion en matière d'intérim spécialisé, Creyf's procède à une augmentation de capital. Nous vous conseillons d'y souscrire, que vous soyez ou non actionnaire.

Concrètement

· Sauf clôture anticipée possible dès le 15 juin, l'augmentation de capital de Creyf's court jusqu'au 20 juin, tant pour les actionnaires existants que pour les non actionnaires. La tranche pour les actionnaires existants donne droit à une attribution prioritaire. Les non actionnaires, quant à eux, se verront attribuer (ou non) le nombre d'actions désirées en fonction de l'intérêt marqué par les actionnaires existants.'
· Si vous possédez des actions Creyf's, vous pouvez souscrire aux nouvelles actions. Ce faisant, vous éviterez ainsi la "dilution du bénéfice" qui serait autrement votre lot, le bénéfice devant être réparti entre un plus grand nombre d'actions.
Pour chaque nouvelle action assortie du strip VVPR correspondant, vous devrez payer un montant qui sera connu au plus tard le 21 juin, mais qui, dans tous les cas, n'excédera pas 23,75 euros. Parallèlement, pour chaque nouvelle action demandée, assortie du strip VVPR correspondant, vous devrez aussi rapporter 20 coupons n° 5. Ces coupons n°5 ne sont pas cotés en Bourse et n'auront plus aucune valeur après l'augmentation de capital. Vous n'aurez donc d'autre solution que de jeter vos coupons excédentaires.
· Même si vous n'êtes pas actionnaire de Creyf's, vous pouvez aussi souscrire aux actions. Dans ce cas, vous payerez le même prix que les actionnaires existants.
· Pour éviter tous frais inutiles, adressez-vous de préférence à une agence de Fortis Banque, de la BBL ou de Petercam, trois institutions désignées comme banques guichets pour cette opération.

Une stratégie intéressante

Avec cette augmentation de capital, Creyf's entend poursuivre son expansion dans l'intérim spécialisé, et notamment dans la technologie de l'information et l'engineering. A l'heure actuelle, ces activités représentent 30 % du chiffre d'affaires et 50 % du bénéfice opérationnel, ce qui permet à Creyf's de bénéficier de marges bénéficiaires plus importantes que celles de ses concurrents. Pour l'exercice en cours, nous tablons sur un bénéfice par action de 2,11 euros, compte tenu du nombre plus élevé d'actions. Les difficultés actuelles sur le marché belge, où Randstad (13,85 EUR, conserver) se livre à une guerre des prix sans merci avec Adecco (92,30 CHF, conserver), ne devraient pas trop peser sur les résultats selon nous. Le poids de la Belgique dans l'ensemble du groupe a en effet diminué ces dernières années. Nous estimons la part de notre pays dans le bénéfice du groupe à environ 13 %.

Partagez cet article