Analyse
Eidos il y a 17 ans - mardi 12 juin 2001

EIDOS - les termes de l’augmentation de capital semblent intéressants dans l’optique d’une relance du marché

· Edition de jeux vidéo
· Londres
· 288,50 pence

Eidos, éditeur anglais de jeux vidéo, a annoncé une perte opérationnelle de 57,3 millions GBP pour l’exercice 2001 (clôturé au 31 mars) contre 26,8 millions GBP en l’an 2000 (+ 114 %) et un chiffre d’affaires de 143,5 millions GBP en repli de 26 % par rapport à l’exercice 2000. Cette détérioration, plutôt attendue, des résultats provient du ralentissement des ventes de consoles en raison du prochain passage, en novembre, aux consoles de nouvelle génération comme la X-Box de Microsoft et le GameCube de Nintendo, mais aussi d’une offre surabondante qui a pesé sur les prix et donc sur les marges. Eidos s’est ainsi vu contraint d’enregistrer une provision de 16,9 millions GBP en prévision d’un important renvoi de ses produits par les détaillants.
Le programme de réduction des coûts instauré cette année semble toutefois porter ses fruits avec une diminution des charges d’exploitation de 14 %. Malheureusement, les dépenses de R&D représentent toujours 30 % du chiffre d’affaires contre 24 % en l’an 2000, même si, à la décharge d’Eidos, les coûts de R&D liés au développement d’un jeu ont augmenté en raison de la puissance accrue des consoles. De manière générale, Eidos souffre d’un manque de contrôle sur le développement de ses produits, ce qui l’a amené à reporter plusieurs fois le lancement de certains d’entre eux. Il a dès lors décidé de rapatrier le développement de ceux-ci qui était jusqu’alors principalement confié à des studios externes, une initiative que nous ne pouvons que saluer quand on connaît l’importance du poste R&D dans ce secteur.
Par ailleurs, comme le lancement en novembre prochain de la X-Box aux Etats-Unis et l’augmentation de la base installée
de la PS2 devraient relancer les ventes, Eidos a annoncé une augmentation de capital à taux préférentiel pour ses actionnaires selon une parité de 1 nouvelle action pour 3 détenues à un prix de 155 pence. Les 51,7 millions GBP qu’Eidos espère ainsi lever devraient soutenir le développement et la commercialisation de ses futurs produits (30 titres sont en développement).
Notons enfin qu’Eidos dispose d’un bon portefeuille de produits pour profiter de la relance du marché ("Who Wants To Be A Millionaire II", Commandos II, …), la question étant de savoir à quelle vitesse celle-ci aura lieu …

Les conditions de l’augmentation de capital nous semblent intéressantes et vous aurez jusqu’au 11 juillet pour souscrire selon le calendrier prévisionnel. SOUSCRIVEZ.

Partagez cet article