Analyse
Usinor il y a 17 ans - lundi 11 juin 2001

USINOR - Baisse du bénéfice au premier trimestre

Le sidérurgiste français Usinor (13,86 EUR), qui devrait fusionner avec le luxembourgeois Arbed et l’espagnol Aceralia début 2002, a présenté des résultats trimestriels en baisse par rapport à la même période de l’année dernière, ce qui est somme toute logique au vu de l’actuel ralentissement économique. Le bénéfice par action passe ainsi de 0,71 EUR à 0,34 EUR alors que le chiffre d’affaires recule légèrement, essentiellement en raison de la baisse des ventes, les prix ayant quant à eux mieux résisté.
Nous n’entrevoyons pas de retournement spectaculaire du marché de l’acier dans les prochains mois dans la mesure où celui-ci restera sous pression dans l’attente d’une amélioration des conditions économiques outre-Atlantique, amélioration qui n’est guère attendue avant la fin de l’année. Nous prévoyons donc pour cette année une baisse sensible du bénéfice par action à 1,9 EUR contre 3,2 EUR l’année dernière. L’année prochaine devrait toutefois être plus positive avec une hausse du bénéfice par action estimée à 15 % grâce au redressement économique escompté et aux premières synergies nées de l’alliance avec Arbed et Aceralia. Vous pouvez acheter cette action bon marché même si nous lui préférons Arbed, encore meilleur marché et jouissant d’une légère décote dans les rapports de fusion.

USINOR (en EUR)

La future fusion avec Arbed et Aceralia générera des synergies dès 2002. Donnez la préférence à Arbed.

ARBED (en EUR)

Malgré la forte hausse du cours, l’action reste bon marché. Vous pouvez acheter.

Partagez cet article