Analyse
Alstom il y a 16 ans - lundi 16 juillet 2001

ALSTOM - Premier trimestre 2001/2002 comme prévu

Pour le 1er trimestre 2001/02 (année clôturée le 31/3), le français Alstom (33,5 EUR) a publié un chiffre d'affaires en hausse de 18,4 % (5 % sur base comparable), un bon résultat en ligne avec nos attentes. La progression de 17 % des commandes (sur base comparable) au 1er trimestre nous a agréablement surpris. Elle concerne surtout les activités énergie (construction de centrales, 54 % du chiffre d'affaires) et transport (matériel de chemin de fer; 16,5 %). Nous laissons nos estimations bénéficiaires inchangées, à 1,7 EUR par action pour 2001/02 et 2,3 EUR pour 2002/03. Nous pensons qu'Alstom pourra atteindre son objectif de marge opérationnelle de 6 % pour 2002/03, pour autant que la conjoncture européenne et nord-américaine (65 % du chiffre d'affaires pour les deux) ne se dégrade pas plus. L'activité énergie devrait rester bien orientée à long terme grâce à la demande soutenue en Asie et notamment en Chine où l'offre d'électricité ne suffit pas à satisfaire la demande. La modernisation des centrales aux USA est aussi d'actualité, mais ne fera sentir ses effets sur les résultats que dans quelques années. A plus court terme, la rentabilité bénéficiera des baisses de coûts (réductions d'emplois) et des synergies venant du rachat de la branche énergie du groupe suédo-suisse ABB. Nous tablons également sur une réduction de l'endettement grâce à des plus-values sur ventes d'activités non stratégiques. Le groupe se montre toujours prudent quant à l'évolution de l'économie mondiale. Selon nous, la montée en puissance de la division énergie devrait amortir le choc. Action correctement évaluée. Acheter.

ALSTOM (en EUR)

Les craintes sur l'économie mondiale freinent temporairement le cours. Acheter.

Partagez cet article