Analyse
Siemens il y a 16 ans - lundi 30 juillet 2001

SIEMENS - Perte pour le 3e trimestre 00/01

L'allemand Siemens (61,9 EUR), actif dans l'électronique et l'ingénierie, a annoncé une perte d'exploitation (- 0,53 EUR par action) pour le 3e trimestre de son exercice (clôture le 30/9/01), et ceci compte non tenu des pertes importantes de sa filiale spécialisée dans les semi-conducteurs, Infineon (détenue à 51 %). Les bons résultats de ses divisions énergie, transport et appareils médicaux n'ont donc pas pu compenser les pertes enregistrées dans ses deux divisions télécoms (30 % du chiffre d'affaires). Même s'il est vrai que ces importantes pertes sont dues surtout à des charges pour restructurations, il n'empêche que dans la division réseaux d'information et communications (ICN) elles sont plus élevées que prévu (non-recouvrement de créances, pertes subies par les récentes acquisitions aux USA). Dans la branche téléphonie mobile (ICM), les pertes sont en ligne avec nos prévisions et la direction espère atteindre l'équilibre pour la fin de l'année. Le groupe prévoit encore quelques mois difficiles et a annoncé qu'il allait se concentrer sur la restructuration de ses divisions télécoms. Siemens n'a pas encore fait ses preuves en matière de rentabilité dans le secteur high tech, qu'il entend développer. Les mesures qu'il compte prendre pour restructurer ces divisions n'ont pas toutes été dévoilées. Nous pensons que le groupe devrait continuer à se recentrer sur ces segments pour atteindre une taille critique. Le potentiel reste, mais la stratégie n'est pas assez claire. Nous réduisons nos estimations bénéficiaires (hors éléments exceptionnels) de 3,19 à 2,79 EUR par action pour 2000/01 et de 3,80 à 3,47 EUR pour 2001/02. Action correctement évaluée. Conserver.

SIEMENS (en EUR)

Siemens pâtit des mauvais résultats de ses divisions télécoms. Action correctement évaluée. Conserver.

Partagez cet article