Analyse
Toujours le marasme il y a 16 ans - lundi 13 août 2001

Toujours le marasme
Selon le dernier rapport de la Banque centrale américaine concernant l’état de santé des Etats-Unis, la reprise rapide de l’économie US semble s’éloigner. Les investisseurs se demandent maintenant combien de temps la confiance des consommateurs (rare pilier de l’économie à encore résister) se maintiendra. Au total, le S&P 500 a abandonné 2% la semaine passée. Ce recul a entraîné les marchés européens à l’image de Paris (-3,7%) et Francfort (-5,3%).
· Les valeurs télécoms ont nettement reculé après les commentaires négatifs d’une influente banque américaine. Les principales victimes ont été Deutsche Telekom (-19,2%; 19,37 EUR) et Vodafone (-12%; 137 pence), France Telecom (-11,3%; 45,02 EUR) et Telefonica (-10,7%; 12,63 EUR). Conserver cette dernière et Vodafone. Restez à l’écart des autres.
· Bayer (36,25 EUR) a chuté de 19,8% après l’annonce du retrait d’un médicament vedette et des résultats semestriels décevants. Voir aussi analyse de l'action.
· Grâce à des ventes d’actifs, l’anglais HSBC (+1%; 825 pence) a publié un bénéfice pour le 1er semestre meilleur qu’attendu. La faible présence du groupe dans les activités de banque d’investissement (en chute chez ses concurrents) a également joué un rôle positif.
· Son concurrent allemand Commerzbank a vu ses résultats nets reculer de 74% suite à la disparition de plus-values et à l’important dérapage des coûts. La direction s’est engagée à accroître ses efforts pour améliorer sa rentabilité mais les effets ne devraient pas se matérialiser rapidement. Sur la semaine, le cours progresse de 0,77% à 26,3 EUR grâce à des rumeurs d’une possible offensive de l’italien Unicredito. Conservez.
· Le français Axa (-0,7%; 32,61 EUR) a publié un chiffre d’affaires en hausse de 4% sur base comparable. Le groupe a bien résisté à l’actuelle déprime des marchés financiers grâce à sa diversification tant géographique que de produits. Au cours actuel, nous maintenons notre conseil d’achat sur cette action de qualité.
· EADS a vu son cours perdre 5,8% à 21,5 EUR après qu’Airbus a revu à la baisse ses objectifs de livraisons d’avions pour 2003 en raison du ralentissement du marché aéronautique. Par ailleurs, son chiffre d’affaires a progressé de 33% (un bon résultat) au 1er semestre. Conservez.
· En Belgique, où le Bel 20 a reculé de 1.1% durant la semaine, Omega Pharma (47,01 EUR; +2.2%) a publié de très bons résultats pour le 2ème trimestre de l'année. Aussi nous relevons nos prévisions bénéficiaires pour l'exercice en cours à 0,87 EUR par action (contre 0,81 EUR précédemment).
Le groupe a, en outre, annoncé l'acquisition du belge Moos Pharma actif, entre autre, dans les produits phyto. L'impact sur le bénéfice de cette acquisition sera négligeable cette année et positif (0,03 EUR par action) dès 2002. Quant à la menace d'une demande de dédommagement de plus ou moins 2,5 millions d'EUR (0,10 EUR par action) de la part d'un concurrent hollandais de Lamoral (repris en 2000) pour non respect d'un accord de reprise devrait rester limitée. La procédure étant antérieure à l'acquisition, Omega Pharma avait, naturellement, pris toutes les dispositions nécessaires pour reporter la responsabilité, en cas de condamnation, sur les anciens vendeurs. Belles perspectives mais l'action reste assez chère. Conserver.

Partagez cet article