Analyse
Koramic il y a 16 ans - lundi 3 septembre 2001

KORAMIC - Profit warning Wienerberger

Le fabricant de matériaux de construction Koramic (31 EUR) avait annoncé la couleur début août en prédisant une croissance bénéficiaire nulle pour 2001. C’est aujourd’hui au tour de Wienerberger, dont Koramic détient 25 %, d’annoncer comme redouté de mauvais résultats pour le 2e trimestre et un profit warning pour l’ensemble de l’année. L’autrichien a ainsi subi un recul de 11 % pour le chiffre d’affaires (- 3 % à périmètre constant) et de 85 % pour le bénéfice entre le 1er avril et le 31 juillet. A sa décharge, notons qu’en l’an 2000, Wienerberger avait profité d’une jolie plus-value sur la vente de 2 projets immobiliers, que sa filiale Treibacher vendue en septembre 2000 était encore consolidée dans ses comptes et que les prix énergétiques étaient moins élevés. Il n’empêche que le groupe reste visiblement très affecté par la faiblesse persistante des marchés allemands et autrichiens de la construction (22 % du chiffre d’affaires) et les résultats très décevants des activités américaines (19 %). Et aucune amélioration ne semble en vue pour le 2 semestre. Ces mauvaises nouvelles nous incitent une fois encore à revoir nos prévisions bénéficiaires par action pour Koramic de 3,3 à 2,5 EUR pour cette année. Le cours a selon nous souffert excessivement des mauvaises nouvelles. Les autres activités (tuiles, produits de finition et composants en béton) - ± 1/3 du chiffre d’affaires - se sont en effet bien comportées avec des résultats stables. L’action est de plus sous-évaluée, la participation dans Wienerberger - environ 65 % du chiffre d’affaires - constituant près de 90 % de la capitalisation boursière (cours x nombre d’actions). Nous ne voyons cependant pas de raison de nous ruer sur cette action pourtant bon marché. A moins d’une amélioration des perspectives économiques, le potentiel de hausse reste en effet très limité. Conserver.

KORAMIC/WIENERBERGER

Koramic (gras ; base 100) se serait bien passé du profit warning de l’autrichien dont il a 25 %. Conserver.

Partagez cet article