Analyse
Alstom il y a 15 ans - lundi 1 octobre 2001

ALSTOM - Eventuelle faillite d'un client

Le français Alstom (16,78 EUR) spécialisé dans les infrastructures pour l’énergie et le transport (trains, navires,…), nous donne des sueurs froides. Pour obtenir des contrats pour sa division marine (7 % du chiffre d'affaires), le groupe garantit des prêts contractés par ses clients pour lui acheter des paquebots de croisière. Mais un des clients (le croisiériste américain Renaissance Cruiser-RC) est à deux doigts de la faillite, ce qui fait craindre qu'Alstom doive intervenir fiancièrement pour rembourser une partie des dettes bancaires de RC. Cette annonce ne pouvait pas tomber plus mal car si les dettes sont bien garanties par les navires, la crise actuelle du secteur des loisirs, notamment aux Etats-Unis, rend difficilement envisageable leur revente rapide à un très bon prix. Il est impossible à l’heure actuelle de chiffrer précisément le montant du préjudice qu’Alstom pourrait subir, mais nous pensons qu’il pourrait être important. Alstom s’estime couvert contre les risques actuels. Si cette menace devait se révéler n’être qu’une tempête dans un verre d’eau, le potentiel de rebond du cours serait important. Mais nous préférons nous montrer prudents et ne pas acheter cette action, bien qu'elle soit devenue bon marché. D’autant plus que d’autres clients d’Alstom pourraient se retrouver dans la même situation. Conserver.

ALSTOM (en EUR)

A l'annonce de la faillite d'un de ses clients, le cours d'Alstom a chuté. Conserver.

 

Partagez cet article