Analyse
Glaverbel il y a 16 ans - lundi 22 octobre 2001

GLAVERBEL - Résultats 3e trimestre

Le producteur de verre Glaverbel (95 EUR) a augmenté son chiffre d'affaires de 7,5 % et son bénéfice opérationnel de 34,5 % sur les 9 premiers mois de l'année par rapport à la même période l'an passé. Un résultat à attribuer uniquement à un excellent 1er semestre, car au 3e trimestre le ralentissement économique a fait reculer le demande de verre de base (chiffre d'affaires + 5,8 %). Nous restons prudents pour l'ensemble de l'année et tablons sur un bénéfice (hors éléments exceptionnels) de 20,94 EUR par action (20,89 EUR en 2000). Glaverbel n'a pas encore souffert jusqu'à présent des événements tragiques du 11 septembre, mais il se peut que les effets ne se fassent sentir qu'après 2 à 3 mois. Compte tenu de la situation économique, il est probable que la demande et les prix du verre (encore élevés pour le moment) baisseront l'an prochain. C'est pourquoi le groupe a d'ores et déjà réduit sa capacité de production. Par ailleurs, les mesures prises pour améliorer la rentabilité de la division Auto commencent à porter leurs fruits. Mais cela ne suffira pas selon nous pour compenser la chute attendue du prix du verre et des commandes dans la division Construction (qui a fourni 55 % du chiffre d'affaires du groupe en 2000). Nous tablons provisoirement sur un bénéfice en recul de ± 15 % en 2002, à 17,8 EUR par action. Glaverbel est bon marché, mais dans le contexte économique actuel nous ne sommes pas attirés par les actions cycliques. De plus, la réussite de la restructuration de la division Auto n'est pas assurée, et l'action va être sortie des indices MSCI, ce qui va réduire encore l'intérêt des actionnaires. Par ailleurs, vu le manque de liquidité du titre et la faiblesse du cours, l'intérêt de sa cotation en Bourse est remise en question. Il n'y aura cependant pas de réponse avant l'assemblée générale de mai 2002. Une reprise par Asahi Glass, qui possède déjà 55 % des actions, n'est pas exclue. Les spéculateurs peuvent miser sur une éventuelle offre d'acquisition. Si vous investissez dans une optique de long terme, conservez.

GLAVERBEL (en EUR)

La hausse des prix du verre et l'optimisme pour 2001 ont donné un coup de pouce au cours. Conserver.

 

Partagez cet article