Analyse
Gruppo Formula il y a 16 ans - mardi 9 octobre 2001

GRUPPO FORMULA - la forte concentration sur le seul marché italien ne constitue assurément pas un atout

· Logiciels ERP
· Nasdaq Europe
· 9,50 EUR

Gruppo Formula (GF), le spécialiste italien des logiciels ERP, vient de publier des résultats pour le moins surprenants pour l’exercice 2001 (clôturé au 30 juin). En effet, en dépit d’un repli de 10 % du chiffre d’affaires par rapport à l’exercice 2000, le groupe affiche un bénéfice d’exploitation de 5,1 millions EUR contre une perte opérationnelle de 1,4 million EUR pour l’exercice précédent. GF est par ailleurs largement bénéficiaire puisqu’il affiche un bénéfice net par action de 2,12 EUR même s’il convient de relativiser ce chiffre puisque Gruppo Formula a aussi bénéficié d’un résultat exceptionnel de 3,9 millions EUR suite à la cession de son activité "solutions de gestion des ressources humaines". Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action se monte en réalité à 1,11 EUR. Le plan de restructuration mis en place en juillet 2000 semble donc bien porter ses fruits. Les charges opérationnelles ont été réduites de 20 % par rapport à l’exercice 2000, permettant à GF de dégager une marge opérationnelle de 9,3 %, et l’endettement a lui été ramené à 14 % des ressources financières du groupe alors que la trésorerie est passée de 1 million EUR pour l’exercice 2000 à 12,9 millions EUR pour 2001.

Tout semble donc aller pour le mieux pour Gruppo Formula qui, depuis son rapprochement avec son concurrent italien DS Data Systems, est le n°1 incontesté sur le marché italien des logiciels ERP. Il n’en demeure pas moins que c’est aussi le seul marché (97 % du chiffre d’affaires) où GF évolue vraiment, ce qui nous incite à la prudence. Et si le groupe a signé en début d’année un accord avec son homologue espagnol IBS Espana pour la commercialisation de son logiciel Diap@son, traduit par ailleurs en 5 langues afin de faciliter son exportation, aucun contrat n’a été signé depuis lors et la diversification offerte par ce contrat reste marginale. Dans ces conditions, nous voyons toujours mal comment Gruppo Formula pourrait connaître une croissance durable.

Malgré le faible cours, nous préférons NE PAS ACHETER compte tenu de la forte concentration de Gruppo Formula sur le seul marché italien et des incertitudes qui pèsent sur le marché ERP et donc sur la croissance de Gruppo Formula.

 

Partagez cet article