Analyse
PPR il y a 16 ans - lundi 1 octobre 2001

PINAULT-PRINTEMPS-REDOUTE - Accord concernant Gucci + "Profit warning" Gucci

Début septembre, la chaîne de distribution française Pinault-Printemps-Redoute (PPR; 121,1 EUR) avait publié des résultats semestriels relativement bons : le chiffre d'affaires avait progressé de 19,6 % et le bénéfice de 8 %. Ces résultats ont été relégués au second plan suite à l'accord conclu quelques jours plus tard avec LVMH concernant le groupe de luxe Gucci. Dans une première phase, PPR achètera à LVMH un peu moins de 10 % des actions Gucci au prix de 94 USD par action (la participation du groupe passera ainsi à 53,2 %). En 2004 suivra une offre sur les actions Gucci restantes à 101,5 USD. La première phase sera financée par une augmentation de capital et l'émission d'une obligation convertible. Selon PPR, l'impact sur le bénéfice par action devrait être nul en 2001 et légèrement positif en 2002. Mais c'était compte non tenu des attentats meurtriers aux USA ! Ceux-ci ont contraint Gucci (9,7 % du chiffre d'affaires du groupe PPR et 22,1 % du bénéfice opérationnel au 1er semestre) à lancer la semaine passée son 2e "profit warning" de l'année, en dépit de résultats plus que satisfaisants pour le 2e trimestre. Ce profit warning n'a rien d'étonnant dans la mesure où le secteur du luxe est l'un des plus touchés en cas de ralentissement de croissance ou de récession et en cas de recul des voyages et du tourisme (e.a. les ventes dans les aéroports !). Malgré les explications rassurantes du président de PPR (report de l'augmentation de capital, pas de révision à la baisse de la croissance du chiffre d'affaires et du bénéfice, assurance que les ventes se sont déjà remises des attentats terroristes), nous abaissons par prudence nos estimations bénéficiaires pour 2001 à 7,1 EUR par action et pour 2002 à 7,58 EUR. Malgré la forte baisse du cours, l'action PPR reste chère. Ne pas acheter.

PINAULT-PRINT./ GUCCI

PPR (gras; échelle gauche) et sa filiale luxe Gucci (échelle droite) ont toutes deux fort souffert. Ne pas acheter.

 

Partagez cet article