Analyse
ICI il y a 16 ans - lundi 12 novembre 2001

ICI - résultats 3e trimestre

Le bénéfice hors exceptionnels du groupe chimique britannique ICI (382,5 pence) a baissé de 8 % au 3e trimestre. Le chiffre d'affaires n'a reculé que de 5 % (hors acquisitions et cessions d'activités), ce qui montre une certaine résistance aux mauvaises conditions de marché actuelles. En effet, la plus grande diversité de ses produits et de ses marchés le protège un peu. Dans la division National Starch (adhésifs, polymères, électronique,…; 29 % du chiffre d'affaires) les ventes n'ont baissé que de 5 %, et dans la division peintures (37 %) elles ont augmenté de 1,7 %. Les charges financières sont en baisse (taux d'intérêt plus favorables), mais le groupe reste fortement endetté : sa dette, 3,1 milliards de livres, est supérieure à sa capitalisation boursière (nombre d'actions multiplié par le cours), ce qui freine son développement futur. ICI cherche à vendre des actifs non stratégiques. Ainsi, il vend sa participation de 30 % dans Huntsman International (polyuréthane, dioxydes,...), ce qui lui rapportera 300 millions de livres, mais peut-être pas avant 2003. Par ailleurs, pour maintenir sa rentabilité dans l'actuel contexte négatif, ICI va encore supprimer 1 300 emplois après les 1 400 déjà supprimés durant les 9 premiers mois de 2001. Cette restructuration, qui coûtera 120 millions de livres (12 p. par action) répartis sur 2 ans, devrait permettre d'économiser 6 p. par action et par an à partir de 2002. Le 4e trimestre devrait aussi être difficile, aussi nous abaissons nos estimations bénéficiaires (hors exceptionnels) de 40 à 36,4 p. par action pour 2001 et de 41,4 à 40 p. pour 2002. Nous n'attendons pas d'amélioration dans la chimie en 2002, mais ICI devrait résister mieux que l'ensemble du secteur. L'action est correctement évaluée. Conserver.

ICI (en pence)

Le cours d'ICI a repris en partie le recul subi suite aux attentats du 11 septembre. Conserver.

 

Partagez cet article