Analyse
Parthus Technologies il y a 16 ans - mardi 6 novembre 2001

PARTHUS TECHNOLOGIES - malgré de bons résultats trimestriels, le cours reflète des perspectives peu réalistes.

· Semi-conducteurs

· Londres

· 41,75 pence

A l’instar d’ARM Holdings, Parthus a lui aussi annoncé des résultats supérieurs aux prévisions pour le troisième trimestre. Par rapport au trimestre précédent, le chiffre d’affaires a progressé de 3 % à 10,5 millions USD alors que la perte d’exploitation (avant amortissement du goodwill) a reculé de 7 % à 4,4 millions USD. Le concepteur irlandais de puces de communication sans fil semble donc épargné, tout comme son homologue ARM, par l’actuelle morosité dans le secteur des semi-conducteurs. Des clients tels que Motorola et ST Microelectronics continuent en effet d’investir dans le développement de nouveaux produits intégrant la technologie de Parthus. C’est ainsi que les revenus des licences ont progressé de 15 % au deuxième trimestre grâce à l’arrivée de trois nouveaux clients. Et ces revenus accrus génèrent une amélioration des marges bénéficiaires d’un trimestre à l’autre. Les activités opérationnelles brûlent actuellement très peu de liquidités et les coûts restent dans les limites. Tout semble donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes pour l’irlandais et le management ambitionne toujours d’atteindre l’équilibre opérationnel pour la mi-2002. Or, pour atteindre cet objectif, les ventes devraient progresser de 15 à 20 % par trimestre. Et malgré le fait que Parthus soit préservé par l’actuel ralentissement sectoriel, cette croissance nous semble trop optimiste, d’autant plus que pour le quatrième trimestre, le management prévoit une timide progression du chiffre d’affaires. Selon nous, 2002 ne devrait pas être une année facile compte tenu du retard dans le développement de la téléphonie mobile de troisième génération. L’UMTS a déjà été lancé au Japon mais la fonctionnalité reste limitée et le marché s’adresse en grande partie à l’utilisateur professionnel. Le risque est donc réel que les actuelles perspectives de croissance en matière de téléphonie de troisième génération ne s’avèrent trop optimistes.

Malgré les bons résultats trimestriels, nous restons convaincus que le cours actuel reflète des perspectives peu réalistes. N’ACHETEZ PAS.

 

Partagez cet article