Analyse
Topcall il y a 16 ans - mardi 6 novembre 2001

TOPCALL - même si l’exercice en cours se soldera par une perte, l’action reste bon marché.

· Messagerie intégrée

· Nasdaq Europe

· 2,65 EUR

Au troisième trimestre, le spécialiste autrichien des systèmes de communication a enregistré une perte avant impôts de 2,2 millions EUR contre un bénéfice de 1,3 million pour la même période l’année dernière. Deux événements exceptionnels ont toutefois influencé négativement ce résultat. Une première raison se situe au niveau du chiffre d’affaires. Au troisième trimestre, le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 6,8 millions EUR, soit une baisse de 18 % par rapport aux 8,3 millions EUR pour la même époque en l’an 2000. Normalement, la moitié du chiffre d’affaires est réalisée au cours du troisième mois d’un trimestre donné. Cette année, le mois de septembre a été exceptionnellement mauvais avec un recul des ventes de l’ordre de 61 % par rapport au mois de septembre 2000. Explication : le climat des investissements s’est considérablement détérioré après les attentats du 11 septembre et de très nombreux clients ont reporté leurs commandes. La deuxième raison trouve son origine dans la vente de la filiale A-Consult. Bien que cet écrémage devrait selon nous (cf. E-R 91) déboucher sur de meilleurs résultats à plus long terme, le goodwill restant a été amorti intégralement au troisième trimestre, d’où la perte. Sans ces éléments exceptionnels, le résultat d’exploitation brut aurait progressé par rapport au trimestre précédent, ce qui indique que la récente option stratégique (développement des activités en Chine et en Australie) commence à porter ses fruits.

Suite aux résultats exceptionnellement mauvais de ce troisième trimestre et à l’incertitude qui règne sur le marché IT, l’actuel exercice se soldera par une perte. Selon nous, ces résultats devraient toutefois enregistrer une amélioration notable au cours d’un quatrième trimestre traditionnellement porteur. Bien que le cours ait doublé depuis le 11 septembre, l’action reste bon marché. Nous réitérons dès lors notre conseil : ACHETEZ.


EVOLUTION DE TOPCALL EN EUR

 

Partagez cet article