Analyse
Distrigaz il y a 16 ans - lundi 10 décembre 2001

DISTRIGAZ - splits - vendre

Distrigaz (1 250 EUR) va être scindée en 2 sociétés cotées distinctes le 13 décembre. Concrètement, chaque action Distrigaz donnera droit à 1 action Distrigaz (new) et une action Fluxys. Dans le cadre de la libéralisation du marché gazier européen, l'opération vise à séparer les activités de transport (y compris le stockage et le terminal Gas Naturel Liquéfié-GNL), rassemblées sous Fluxys, des activités commerciales (achat/vente de gaz, commercialisation de capacités de transit et de transport international), regroupées sous Distrigaz (new). Le 13/12, la valeur relative des 2 titres devrait se situer à ± 2/3 pour Fluxys et 1/3 pour Distrigaz (new). Nous ne voyons pas ce qui pourrait faire monter les 2 titres dans un avenir proche. Si le cours de Fluxys devrait être soutenu par un dividende équivalent à celui de l'ancienne Distrigaz pour 2000 (28,64 EUR par action), toute hausse devrait être empêchée par les incertitudes autour de la politique tarifaire encore à fixer par la Commission de régulation de l'électricité et du gaz début 2002. Quant à Distrigaz (new), si ses activités de transit et de transport international devraient lui assurer des revenus récurrents, des pressions sur le prix du gaz et des pertes de parts de marché en Belgique au fur et à mesure de la libéralisation sont plus que probables. Distrigaz (new) ne distribuera pas de dividende. A cela s'ajoute une communication extrêmement succincte et une liquidité insuffisante (11,57 % seulement des actions sont en Bourse, voir p. 15) qui risque de peser sur Distrigaz (new). Bien que l'action soit correctement évaluée, que le groupe occupe une place géographique stratégique dans le système gazier européen et que son portefeuille d'achat de gaz paraît compétitif, nous préférons vendre. Vu la faible liquidité, placez une limite.

Partagez cet article