Analyse
BSCH il y a 16 ans - lundi 7 janvier 2002

BSCH - Crise en Argentine

BSCH (9,62 EUR), 2e groupe bancaire espagnol en termes de capitalisation boursière, est leader du secteur en Amérique latine, avec 10 % de part de marché en Argentine par le biais de Banco Rio. La banque va souffrir de la crise argentine et de la dévaluation du peso, mais elle ne s'est pas laissée surprendre par la crise, annoncée depuis plusieurs mois. Des provisions avaient été constituées dès 2000, et des plus-values ont été réalisées ces derniers mois sur la vente de participations. Selon nos calculs, la crise argentine pèsera dans le pire des cas sur les résultats du groupe à hauteur de 0,37 EUR par action, mais ce montant pourrait être compensé par les provisions et par de nouvelles ventes de participations qui pourraient générer des plus-values de 1,3 EUR par action. Nous tablons dès lors pour 2001 sur un bénéfice en hausse de 5 % (hors résultats exceptionnels), grâce surtout aux performances de BSCH en Espagne, où la banque est n°1 dans les segments les plus rentables et les moins risqués (gestion de fonds de placement,…). Compte tenu de la crise en Argentine et des éventuelles répercussions sur d'autres pays d'Amérique latine, nous n'achèterions pas cette action correctement évaluée. Conserver.

BSCH (en EUR)

Les problèmes de l'Argentine pèsent sur le cours. Ne pas acheter mais vous pouvez conserver.

Partagez cet article