Analyse
General Motors il y a 16 ans - lundi 21 janvier 2002

GENERAL MOTORS - Résultats quatrième trimestre

Au 4e trimestre 2001, le constructeur automobile américain General Motors (GM; 49,77 USD) a réalisé un bénéfice de 0,61 USD par action, soit 47 % de moins que durant la même période en 2000. C'est surtout le recul de la rentabilité (les marges brutes sont passées de 2,4 % au 3e trimestre à 1,9 % au 4e) qui a déçu, alors que GM a pourtant vendu plus de véhicules de loisirs (marges plus élevées) que de voitures aux USA et que les coûts ont été réduits. En Europe, Opel, malgré un marché automobile bien orienté, reste en perte (gamme vieillie et surcapacité). Nous tablons pour l'ensemble de 2001 sur un bénéfice par action de 1,8 USD (après charges de restructuration), contre 8 USD en 2000. Pour 2002, le groupe mise sur une amélioration de ses marges grâce à une meilleure utilisation de ses capacités, mais cela implique de nouvelles fermetures d'usines et de nouvelles provisions (voir p. 16). De nouveaux modèles seront également lancés, mais la baisse du yen face au dollar favorise les producteurs japonais. Les activités européennes vont à nouveau être restructurées, mais ne sortiront du rouge qu'en 2003, pour autant que cette restructuration donne de meilleurs résultats que les précédentes. Nous tablons sur un bénéfice par action de 1,7 USD par action en 2002 et de 1,8 USD en 2003. Action correctement évaluée. Conserver.

RESULTATS GM EN EUROPE

Suite aux pertes (en millions USD) récurrentes en Europe, GM restructure à nouveau ses activités. Conserver.

 

Partagez cet article