Analyse
Innogenetics il y a 15 ans - lundi 14 janvier 2002

INNOGENETICS - les résultats préliminaires des tests du vaccin contre l’hépatite C sont décevants

· Biotechnologie

· Nasdaq Europe

· 16,35 EUR

Les résultats préliminaires publiés dans le cadre des tests de phase IIa en cours sur le vaccin contre l’hépatite C ont fortement déçu ceux qui s’intéressent de près ou de loin au spécialiste belge des diagnostics Innogenetics. N’en déplaise à l’enthousiasme affiché dans le communiqué de presse, les résultats ne sont guère très convaincants. Les tests de phase IIa visent à inoculer le vaccin à des patients chroniquement infectés par le virus afin de mesurer le degré de tolérance et la réponse immunitaire induite par le vaccin. Les personnes infectées chroniquement par le virus de l’hépatite C présentent généralement de faibles taux d’anticorps et Innogenetics pense que le virus pourrait être combattu jusqu’à disparaître totalement du sang des malades en stimulant le système immunitaire. Sur 35 patients, 26 ont reçu le vaccin et 9 un placebo. Si le vaccin a induit une forte réponse immunitaire et été généralement bien toléré par les patients, la quantité de virus contenue dans le sang des patients traités avec le vaccin et des patients traités avec le placebo semble elle n’avoir diminué que très faiblement et n’est pas différente pour ces deux groupes d’individus. Autrement dit, le HCV E1 d’Innogenetics n’aurait, à ce stade, aucun effet thérapeutique significatif ! Innogenetics devrait poursuivre ses tests de phase IIa dans les semaines à venir en tentant d’injecter des doses plus significatives de vaccin. A défaut de résultats concluants, il se pourrait que les tests de la phase IIb n’aient jamais lieu. La société devrait prendre sa décision au 2e trimestre 2002.

La valorisation de la société dépend très largement de ce vaccin contre l’hépatite C et tout échec serait bien évidemment sanctionné. VENDEZ.


INNOGENETICS EN EUR

 

Partagez cet article