Analyse
Intershop Comm. il y a 16 ans - lundi 14 janvier 2002

INTERSHOP COMM. - le chiffre d’affaires en 2002 devrait être inférieur à celui réalisé en 2001

· Plates-formes d’e-commerce

· Francfort NM

· 1,71 EUR

Le spécialiste allemand des applications logicielles d’e-commerce a une fois de plus déçu les investisseurs en revoyant très nettement à la baisse ses propres prévisions de chiffre d’affaires. Alors que voici deux mois à peine, la société déclarait s’attendre pour le quatrième trimestre à un chiffre d’affaires supérieur aux 14,7 millions EUR réalisés au troisième trimestre, elle mise désormais sur un chiffre compris entre 12 et 13 millions EUR. L’entreprise ne parvient donc pas à inverser la tendance malgré la nouvelle stratégie. Après l’effondrement du royaume Dotcom et la faillite de très nombreuses sociétés Internet, la société a en effet été contrainte de se rabattre sur le marché « traditionnel » des entreprises. L’offre de produits a alors été redéfinie selon différentes branches industrielles classiques comme l’automobile et le retail. Mais il faut plus qu’un nouveau produit. La société manque en effet de l’indispensable expérience pour répondre aux besoins spécifiques de ces groupes cibles. De plus, ces sociétés ne sont guère pressées d’implémenter une stratégie on line, a fortiori dans l’actuel contexte de ralentissement économique. En clair, Intershop va au-devant d’une année difficile.

Le management prévoit d’ores et déjà pour 2002 un chiffre d’affaires inférieur à celui réalisé en 2001. Compte tenu de la lourde structure de coûts, l’horizon bénéficiaire s’éloigne donc de plus en plus. N’ACHETEZ PAS.

 

Partagez cet article