Analyse
ABN Amro il y a 15 ans - lundi 18 février 2002

ABN AMRO - Résultats 2001; à nouveau acheter

Le groupe bancaire néerlandais ABN Amro (19,91 EUR) a réalisé en 2001 un bénéfice hors éléments exceptionnels (plus-value sur une filiale américaine) de 1,50 EUR par action, en recul de 26,5 % par rapport à 2000 (- 77 % pour la banque d'investissement , - 6,3 % pour la banque de détail). D'importantes provisions (+ 144 %) ont dû être constituées pour couvrir le risque de faillites de sociétés et de non-remboursement de prêts. Les résultats montrent le poids croissant de la banque de détail, dont les profits sont plus récurrents et plus stables. Le capital de cette division sera renforcé par une réallocation de 20 % des capitaux de la banque d'investissement. Nous espérons d'ailleurs toujours une sortie définitive de cette activité, à l'instar d'ING. Le groupe a déjà mis l'accent sur la banque de détail dans le cadre de sa restructuration. Il s'est retiré de 11 zones géographiques et a pris des mesures draconiennes (fermeture d'agences, suppressions d'emplois,…) pour réduire ses coûts de 0,66 EUR par action d'ici à fin 2004. La restructuration semble se dérouler comme prévu, même si les coûts ont encore augmenté de 3,6 % en 2001 (coûts de restructuration, intégration des acquisitions,…). Son achèvement reste la priorité du groupe, qui cherche selon nous à rendre son profil plus attrayant pour faciliter une alliance. Cela lui permettrait de réaliser ses projets d'expansion en Europe. Dans un contexte économique qui s'améliore (même si des risques de rechute persistent), le profil d'ABN Amro devient plus attractif. Après une année 2002 de transition, 2003 sera plus dynamique. Nous rehaussons nos prévisions bénéficiaires de 1,55 à 1,60 EUR par action pour 2002 et de 1,90 à 2,00 EUR pour 2003. Même si des déconvenues sont toujours possibles à court terme, l'action est bon marché. Vous pouvez à nouveau acheter.

ABN AMRO (en EUR)

ABN Amro devrait poursuivre son redressement à la faveur de sa réorganisation. Acheter.

Partagez cet article