Analyse
Intro il y a 15 ans - lundi 25 février 2002

Comme les autres Bourses, l'Euronext (-3,3%) a de nouveau perdu du terrain.


FAIBLESSE PERSISTANTE

Des "profit warnings" de quelques entreprises technologiques aux USA et l'inquiétude sur certaines pratiques comptables ont pesé sur les Bourses : Nasdaq -4,5%, S&P500 -1,3%, Euro Stoxx50 -3,5%. IBM a perdu 4,3% suite à la découverte de pratiques comptables légales mais floues. Restez à l'écart. Cap Gemini (-10,7%) a présenté des résultats 2001 en ligne avec les attentes, mais prévoit une année 2002 très difficile. Nous abaissons nos prévisions pour 2002 et 2003. Action chère. N'achetez pas. Les investisseurs se sont montrés soulagés que DaimlerChrysler (+1,9%) n'annonce pas de mauvaises nouvelles lors de la présentation des résultats annuels, même si 2002 sera difficile. Selon nous l'action est exagérément délaissée. Vous pouvez à nouveau acheter. Portucel (-3,1%) a publié des résultats en ligne avec nos attentes, mais vu le report de la reprise des prix de la pâte à papier, dont la perspective était à l'origine de la belle hausse du cours depuis quelques mois, n'achetez plus. Conserver. Le Bel 20 a reculé de 3,9%. Fortis (-10,3%) a surpris le marché avec un avertissement sur ses bénéfices 2001 suite à des compléments de provisions pour non-remboursement de crédits. Nous restons confiants : Fortis devrait voir sa situation s'améliorer dans le courant de l'année. Acheter. Le 2e semestre n'a pas été bon pour Systemat (-6,8%). En plus du recul prévu du chiffre d'affaires (-2,3%), les marges se sont aussi repliées. Les premiers mois de 2002 ne sont pas faciles, mais l'action reste bon marché. Conserver. Le bénéfice (hors Barco; consolidation limitée) de GIMV (-2,9%) a crû de 20,6% en 2001. Acheter. Profitant de la faiblesse de la conjoncture, Wienerberger, filiale de Koramic (+4,1%), a racheté à bon prix les activités briques de Hanson en Europe continentale. Le marché sera difficile en Europe en 2002. N'achetez pas.

 

Partagez cet article