Analyse
Baltimore Technologies il y a 15 ans - lundi 25 mars 2002

BALTIMORE TECHNOL. - le programme de réduction de coûts ne se déroule pas comme souhaité

· Sécurisation de réseaux

· Londres

· 10,25 pence

Les résultats préliminaires de Baltimore, spécialiste irlandais de la sécurisation de réseaux, sont clairs : l’exercice 2001 a été décevant. Le chiffre d’affaires total s’est élevé à 70,4 millions GBP, soit une maigre hausse de 2 % par rapport à l’exercice 2000. "Pas si mal" direz-vous : une société technologique qui parvient à stabiliser son chiffre d’affaires sans acquisitions et dans un climat macroéconomique négatif. Mais ce serait aller un peu vite en besogne ! Abstraction faite du chiffre d’affaires de Content Technologies, division cédée récemment, et de la filiale japonaise (E-R 102 ), le core-business (logiciels d’authentification) recule ni plus ni moins de 32 % par rapport à l’exercice précédent et s’établit à 39,2 millions EUR. La perte par action s’établit du reste à 125,1 pence contre 19,1 pence en l’an 2000. Et pour atteindre le seuil de rentabilité, une condition majeure doit être remplie, à savoir la croissance des ventes de logiciels d’authentification. Une tâche assurément complexe au vu de la guerre des prix dans le secteur et des interrogations que suscitent actuellement les possibilités de croissance des systèmes PKI, des systèmes décrits comme complexes, onéreux et peu conviviaux. De plus, la date de l’équilibre a une fois encore été reportée de six à neuf mois en raison du retard pris par les mesures d’économie.

Le programme de réduction des coûts ne se déroule pas comme souhaité. N’ACHETEZ PAS.

 

Partagez cet article