Analyse
Immobel il y a 15 ans - lundi 25 mars 2002

IMMOBEL - Résultats annuels 2001 + diminution de capital

Contrairement aux attentes et malgré un chiffre d'affaires en hausse de 13,9 %, le bénéfice courant d'Immobel (53,05 EUR) a reculé en 2001, à 4,45 EUR par action. Ceci est dû au fait qu'en 2000 le bénéfice avait été fortement gonflé par le produit de la vente du complexe "Midi-Atrium". Le groupe, qui entend se recentrer sur son activité de base (promotion immobilière), a poursuivi son programme de désinvestissement (vente d'immeubles, d'activités industrielles,…). La réduction de capital en deux phases annoncée en mai 2001 (v. BH 1017) n'a pas encore été réalisée, mais un nouveau scénario vient d'être annoncé : si celui-ci est approuvé par l'assemblée générale extraordinaire qui devrait avoir lieu en mai, les actionnaires recevront par 7 actions Immobel détenues une part de la sicafi Befimmo, mais il n'y aura pas de dividende ce printemps. Un dividende intérimaire sera peut-être payé en automne cette année. Au début 2003, une 2e réduction de capital pourrait suivre, en fonction du niveau de l'endettement à ce moment, probablement sous forme d'un paiement en liquide (à déterminer) aux actionnaires d'Immobel. Nous tablons provisoirement sur un bénéfice de 4,65 EUR par action pour 2002 et de 4,88 EUR pour 2003. Bien que l'action soit bon marché et fortement sous-évaluée, nous n'achèterions pas, vu le caractère imprévisible et volatil des activités et des résultats. Si vous avez des actions Immobel, conservez-les en attendant la poursuite du "démantèlement" du groupe.

IMMOBEL (en EUR)

Le cours se redresse depuis début 2001, mais nous n'attendons pas grand-chose ces prochaines années. Conserver.

Partagez cet article