Analyse
General Motors il y a 15 ans - lundi 22 avril 2002

GENERAL MOTORS - Résultats premier trimestre 2002

Le constructeur automobile américain General Motors (GM; 65,35 USD) commence à redresser la tête. Compte non tenu des coûts de restructuration des activités européennes (0,7 USD par action), son bénéfice par action a progressé de 158 %, à 1,29 USD par action, fort des progrès réalisés aux USA : baisse des coûts et nouvelle hausse des ventes dans le haut de gamme (véhicules de loisirs, tous-terrains, …), qui comptent maintenant pour 57,2 % des ventes, contre 52,8 % au 1er trimestre 2001. Tablant sur une poursuite de cette tendance et vu les déclarations du groupe qui espère produire 6 % de voitures en plus cette année par rapport à 2001, nous avons fortement rehaussé nos estimations bénéficiaires pour 2002, de 2,7 à 4,7 USD par action. Gardons-nous néanmoins de tout optimisme exagéré. La guerre des prix continue aux USA, où la concurrence se renforce sur tous les marchés, ce qui nécessitera de nouvelles restructurations (et donc de nouveaux coûts), tandis que l'Europe reste un motif de déception, notamment sur le plan des ventes (- 14,4 % au 1er trimestre, contre - 4 % pour le marché). L'activité automobile nord-américaine de GM se redresse, mais les défis restent importants. En Europe aussi le chemin est encore long. Après la hausse du cours de ces derniers mois, l'action est correctement évaluée. Conserver.

GENERAL MOTORS / S&P 500

Grâce à sa restructuration, GM (gras; base 100) fait mieux que les grandes valeurs américaines. Conserver.

Partagez cet article