Analyse
Mitiska il y a 16 ans - mardi 2 avril 2002

MITISKA - Lourde perte pour 2001

Mitiska (7,05 EUR), holding qui détient des participations dans le commerce de détail européen, affiche une lourde perte pour 2001 (résultat net* - 10,8 EUR par action) et ne distribuera pas de dividende. Hormis Brantano (détenu à 41,4 %; cf. BH 1056), qui a réalisé un beau bénéfice, toutes les participations clôturent en perte, pour diverses causes (ex. A.S. Adventure a souffert au travers de sa filiale britannique Cotswold de l'épidémie de fièvre aphteuse, Carpetland a pâti du recul des dépenses de consommation en France et en Suisse, Ceramega a dû être recapitalisé,…). Mais c'est surtout en Allemagne que le groupe a souffert. Teppich Frick, racheté mi-2000, a dû faire face au recul de la consommation. En outre, la direction n'est pas parvenue à mettre le plan de restructuration à exécution, ce qui a mené à de lourdes pertes en 2001 puis, en 2002, à une demande de concordat judiciaire. Mitiska a décidé par prudence de réduire sa participation de 50 % dans Frick à zéro dans ses comptes et d'acter une provision. Ces mesures ont un impact négatif de 52,9 millions EUR (8,87 EUR par action). Le groupe a en outre acté des réductions de valeur sur ses participations Internet (Proxis, Zappybaby), sur sa participation dans Polaris Software Applications (en faillite) et dans le fonds de capital à risque Net Fund Europe ainsi que sur la vente de Rambagh (décoration de style oriental). En 2002, le groupe va s'attacher à améliorer la rentabilité de ses 6 principales participations et limiter ses investissements dans les activités Internet. Mais beaucoup dépendra de la reprise de l'économie. Pour 2002, nous tablons sur un bénéfice de 0,95 EUR par action (surtout grâce à Brantano). En 2003 d'autres participations devraient contribuer au bénéfice et nous tablons sur 1,10 EUR par action. L'action est bon marché, mais nous n'achèterions pas. Optez plutôt pour un investissement direct en Brantano.

MITISKA (en EUR)

Le recul conjoncturel et des mauvaises nouvelles ont fait chuter le cours. Ne pas acheter. Acheter Brantano.

Partagez cet article