Analyse
Orchestream il y a 16 ans - lundi 22 avril 2002

ORCHESTREAM - le chiffre d’affaires reste très volatil et les risques sont extrêmement nombreux

· Logiciels de réseaux

· Londres

· 7,50 pence

La récente révision des résultats du premier trimestre d’Orchestream, développeur anglais de logiciels pour les secteur des télécoms, est décevante. Malgré l’arrivée d’importants clients comme AT&T aux Etats-Unis et NTT West au Japon, le chiffre d’affaires des trois premiers mois de l’année ne sera que de 3,4 millions GBP, soit une baisse de 27 % par rapport au 4trimestre. Le management pointe encore du doigt les délicates conditions du marché dans le secteur des télécoms où les opérateurs doivent toujours se serrer la ceinture. Mais il n’y a pas que le chiffre d’affaires qui soit décevant. La société éprouve également des difficultés à percevoir l’argent de clients souvent en fâcheuse posture. Ceci a alors des conséquences importantes pour Orchestream qui voit fondre ses ressources financières comme neige au soleil. D’où la nécessité annoncée de prendre des mesures de réduction des coûts avec, notamment, la suppression de plus d’un tiers des effectifs.

Le chiffre d’affaires d’Orchestream reste très volatil. Son produit logiciel est actuellement testé par de très nombreuses sociétés télécoms mais personne ne sait si ces dernières l’implémenteront réellement. Les risques sont trop nombreux. N’ACHETEZ PAS.

 

Partagez cet article