Analyse
Vinci il y a 16 ans - lundi 8 avril 2002

VINCI - Résultats 2001 - Acheter

Le français Vinci (71,50 EUR), actif dans la construction (37 % du chiffre d'affaires et 19 % du bénéfice opérationnel*), les routes (34 % et 16 %), le secteur énergies-information (18 % et 8 %) et les concessions (11 % et 57 %), a réalisé en 2001 un bénéfice par action de 5,39 EUR, conforme aux attentes. Les divisions construction de routes et concessions surtout affichent de belles performances. Issu en 2000 de la fusion de le Société Générale d'Entreprises avec GTM, Vinci a pu réaliser les synergies attendues plus rapidement que prévu et a renforcé sa structure financière. Le groupe se concentre plus sur des activités à marges élevées et générant des revenus réguliers, telles que l'exploitation de concessions (parkings, autoroutes, aéroports,…) et les services. Il vient ainsi d'acquérir 14,4 % d'AFS (Autoroutes du Sud de la France), récemment introduit en Bourse. Malgré la crise dans le secteur aérien, il ne réduit pas son offre de services aéroportuaires. Il a acquis le 10 septembre 2001 (!) Worldwide Flight Services (WFS), n°1 aux USA et présent dans 100 aéroports de 20 pays. WFS a clôturé 2001 tout juste en équilibre, mais devrait renouer avec les bénéfices en 2002. L'offre (hostile) sur le solde des actions du britannique TBI (v. BH 1030) a été retirée après les attentats du 11/9, mais le groupe reste intéressé par la privatisation d'aéroports de taille moyenne. Vinci mène selon nous une bonne stratégie en réduisant sa sensibilité aux activités cycliques (construction) au profit d'activités de service très rentables. Nous tablons sur un bénéfice par action de 6,05 EUR en 2001 (+ 12,2 %) et de 6,35 EUR en 2003 (+ 5 %). L'action fait partie de l'indice CAC40 de la Bourse de Paris depuis le 3 avril, ce qui devrait stimuler l'intérêt des investisseurs. Elle est correctement évaluée. Acheter.

VINCI (en EUR)

Après avoir chuté suite à la crise du secteur aérien, le cours remonte grâce à la nouvelle stratégie. Acheter.

Partagez cet article