Analyse
Delhaize il y a 16 ans - lundi 13 mai 2002

DELHAIZE - Résultats trimestriels

Le chiffre d'affaires de Delhaize (53,30 EUR) a progressé de 8,2 % au 1er trimestre (compte tenu d'un cours du dollar plus élevé). Le bénéfice par action, 0,52 EUR, est un peu décevant, en raison de la hausse des charges financières, des amortissements de goodwill et des impôts. Malgré la concurrence très vive et la faiblesse de la confiance des consommateurs, la filiale Delhaize America (79 % du chiffre d'affaires) a pu augmenter son chiffre d'affaires de 4 % (1,5 % dans les magasins existants), renforcer sa position sur le marché et améliorer sa marge d'exploitation. En Belgique (14,9 %) le chiffre d'affaires a progressé de 4,3 % (1,1 % dans les magasins existants) et les parts de marché du groupe sont restées stables. La nouvelle politique commerciale (plus de prix promotionnels mais baisse permanente des prix) a fait reculer le nombre de clients mais a augmenté la valeur moyenne des achats. Dans le reste de l'Europe et en Asie les activités se sont également bien comportées, mais leur contribution reste très limitée. Même si Delhaize a confirmé ses objectifs pour 2002, les résultats un peu maigres à notre goût nous incitent à réduire nos estimations bénéficiaires de 3,25 à 3,07 EUR par action pour 2002 et de 3,75 à 3,53 EUR pour 2003. L'action Delhaize reste une des moins chères du secteur et les perspectives restent bonnes. De plus, le poids du titre dans les indices MSCI sera accru fin mai. Vous pouvez toujours acheter.

DELHAIZE / DISTRIB. ALIMENT.

Depuis 99, Delhaize (gras; base 100) a pris du retard face à son secteur en Europe. Bonnes perspectives. Acheter.

Partagez cet article