Analyse
Prudential il y a 16 ans - lundi 6 mai 2002

PRUDENTIAL - Résultats premier trimestre

Le britannique Prudential (712 pence), n° 2 de l'assurance-vie outre-Manche, a augmenté son chiffre d'affaires de 35 % au 1er trimestre 2002 par rapport au 1er trimestre 2001 grâce à ses ventes en Asie (+ 24 %), aux USA (+ 7 %) et au Royaume-Uni (+20 %). A la différence de son concurrent britannique CGNU, dont le chiffre d'affaires n'a augmenté que de 10 %, Prudential maintient sa stratégie de spécialisation en assurance-vie et épargne à long terme (belles perspectives grâce au développement des fonds de pension privés). De plus, le groupe continue à s'étendre à l'étranger. Plus de 60 % de son chiffre d'affaires et de son bénéfice proviennent désormais de l'international (dont 1/3 Asie et 1/4 USA). En Asie, le groupe compte multiplier ses partenariats avec des banques locales pour distribuer ses produits via leurs réseaux de distribution. Par ailleurs, Prudential a réussi le pari de la banque en ligne : "Egg" est devenue la 1re au monde à être rentable (plus de 2,1 millions de clients). Son offre va être étoffée et son expansion internationale accentuée (cf. rachat en France de la banque en ligne Zebank). L'internationalisation de Prudential (e.a. en Asie) et son investissement dans une banque en ligne ont rendu son profil plus risqué et ont pesé sur l'action, mais les résultats du 1er trimestre semblent donner raison à la direction sur son choix stratégique. De plus, sa bonne position dans l'assurance-vie devrait lui permettre de profiter pleinement de l'essor des fonds de pension privés. Nous tablons sur un bénéfice de 25,55 p. par action en 2002 et de 42 p. en 2003. Action bon marché. Acheter.

PRUDENTIAL/ASSURANCES

La tendance de Prudential (gras; base 100) par rapport au secteur devrait s'inverser grâce à sa stratégie. Acheter.

Partagez cet article