Analyse
Volkswagen il y a 15 ans - lundi 13 mai 2002

VOLKSWAGEN - Résultats trimestriels

Malgré un recul de 7 % du nombre de voitures vendues au 1er trimestre, le constructeur automobile allemand Volkswagen (VW; 35,80 EUR pour l'action VZ) a limité la baisse de son bénéfice opérationnel à 1,1 % grâce au poids accru des modèles à marges plus élevées. Mais la hausse des coûts de distribution, notamment aux USA, les variations des taux de change (coût de la dévaluation du peso argentin) et la restructuration en Argentine ont entraîné une baisse du bénéfice par action de 24 %, à 1,63 EUR, ce qui est quand même un peu mieux que prévu. En Europe (65 % du bénéfice opérationnel), la rentabilité du groupe recule plus que celle de ses concurrents en raison d'un marché allemand plus faible que la moyenne européenne et du fait d'une gamme vieillissante. Mais l'année prochaine devrait être mieux orientée grâce aux nouvelles Audi A3, Golf et monospace compact, dont les coûts de production seront inférieurs. A plus long terme, les coûts devraient diminuer encore plus grâce au plan de restructuration. Nous avons légèrement réduit nos estimations bénéficiaires, de 8,30 à 8 EUR pour 2002 et de 8,90 à 8,55 EUR pour 2003, en raison de la hausse de l'euro face au dollar, qui réduit après conversion les bénéfices réalisés aux USA. Même si la direction table sur une amélioration pour le second semestre, la situation ne se redressera vraiment qu'en 2003. La hausse de l'euro et les menaces de grève ont fait chuter le cours. Profitez-en pour acheter cette action correctement évaluée.

VOLKSWAGEN VZ (en EUR)

Les bonnes perspectives à terme devraient faire remonter le cours. Profitez de la baisse pour acheter.

Partagez cet article