Analyse
Picogiga il y a 16 ans - lundi 17 juin 2002

PICOGIGA - plusieurs scénarios sont actuellement à l’étude pour remettre les fonds propres à flot

· Semi-conducteurs

· Paris NM

· 2,15 EUR

Avec 2,5 millions EUR, soit une baisse de 40 % par rapport à la même période en 2001, le chiffre d’affaires du fabricant français de semi-conducteurs composés a atteint au 1er trimestre (clôturé le 31 mars) un creux absolu pour ces deux dernières années. La question qui se pose dès lors est : le chiffre d’affaires peut-il tomber plus bas ? Selon Picogiga, qui se fonde sur le récent afflux de commandes, le 2e trimestre saluera une nette hausse du chiffre d’affaires. Selon nous, une croissance durable des ventes n’est pas (encore) garantie. Une reprise sensible des activités dans le secteur de la téléphonie mobile tarde en effet à se manifester et le passage aux applications dans le secteur automobile n’a pas encore porté les fruits espérés. Mais une autre question encore plus préoccupante a trait aux chances de survie du groupe français. Les charges exceptionnelles d’amortissement sur les filiales Picopolish et Modulight ont fait plonger brusquement le résultat de 2001 dans le rouge, à tel point que le bilan indique à présent des fonds propres négatifs. L’émission de nouvelles actions est donc plus que jamais d’actualité si la société veut honorer ses dettes de 50 millions EUR.

Plusieurs scénarios de refinancement sont à l’étude et une décision sera prise dans les prochains mois. En attendant, le cours n’en finit plus de plonger… N’ACHETEZ PAS.

EVOLUTION DE PICOGIGA EN EUR

 

Partagez cet article