Analyse
Corus il y a 15 ans - lundi 29 juillet 2002

CORUS - Acquisition CSN au Brésil

SECTEUR: acier
BOURSE: Londres
COURS: 57,00 pence
RISQUE: ***

Le sidérurgiste anglais Corus a annoncé son intention de fusionner par échange d’actions avec le brésilien CSN pour de devenir le n°4 mondial du secteur. Malgré la prime payée, cette opération se fait selon à un prix correct et permettra surtout à Corus de contrôler une importante mine de fer pour laquelle il a déjà été prévu de tripler la production ces prochaines années (une charge de 6 pence sera comptabilisée à cet effet en 2003). A terme, les usines d’Europe seront approvisionnées en partie à partir du Brésil, d’où une économie d’environ 5 pence par action par an à partir de 2005. Revers de la médaille, Corus devra supporter les dettes de CSN. De plus, le Brésil (80 % de l’activité de CSN) est en proie à de graves difficultés économiques auxquelles s’ajoute un risque monétaire accru (± 15 % des ventes seront exprimées en réal brésilien). Pour 2003, première année de la fusion, nos estimations bénéficiaires par action passent de 7,5 à 3,5 pence. La fusion semble stratégiquement intéressante mais les risques liés au Brésil, les doutes quant à l’évolution des prix de l’acier et les traditionnelles difficultés à digérer une fusion incitent à la prudence. L’action est du reste loin d’être bon marché. Conserver.

CORUS (en pence)

L’achat annoncé au Brésil ne dope pas le cours. Pas étonnant au vu des risques dans ce pays. Conserver.

Partagez cet article