Analyse
Electrabel il y a 15 ans - lundi 9 septembre 2002

ELECTRABEL - Résultats semestriels

SECTEUR: énergie
BOURSE: Bruxelles
COURS: 234,20 EUR
RISQUE: *

Compte tenu de la plus-value de 30 % sur la vente du gestionnaire de réseau Elia, le bénéfice d'Electrabel a augmenté de 72,6 % au 1er semestre. Hors éléments exceptionnels, il est resté stable. Le chiffre d'affaires a progressé de 19,1 % grâce à la forte croissance du trading (achat/vente d'électricité) et de la vente d'électricité hors de Belgique. Compte non tenu des résultats du trading, très fluctuants d'une année à l'autre, la hausse du chiffre d'affaires est de 5,9 %. Comme on pouvait s'y attendre, le groupe a perdu des parts de marché en Belgique. Il a perdu 6 % des clients qui peuvent choisir leur fournisseur (ce qui représente 8 % des volumes vendus). Par ailleurs, les baisses tarifaires pour les autres clients ont pesé sur les marges. Mais le recul a été limité (9,59 % contre 10,1 % au 1er semestre 2001) grâce au rachat en juillet 2001 des actifs européens de Tractebel, à la poursuite de la réduction des charges d'amortissement des centrales nucléaires et aux augmentations de prix appliquées à la clientèle industrielle. La faible croissance bénéficiaire s'explique par l'accroissement des charges financières et des impôts. Nous avons haussé nos estimations bénéficiaires de 14,47 à 14,81 EUR par action (hors éléments exceptionnels) pour cette année. L'érosion des parts de marché d'Electrabel en Belgique n'a fait que commencer. D'abord, parce que le marché n'est libéralisé qu'à 52 % pour le moment. Ensuite, parce que le gestionnaire de réseau n'a toujours pas été désigné officiellement par le gouvernement belge et que l'incertitude subsiste quant aux futurs prix de transport, ce qui décourage bon nombre de clients "libéralisés" de s'adresser à la concurrence. Nous n'achetons pas cette action correctement évaluée, mais elle peut être conservée en raison du dividende élevé (rendement net attendu : 4,64 %).

ELECTRABEL/UTILITIES EUROPE

Grâce au dividende élevé, Electrabel (gras; base 100) résiste mieux que le secteur des services aux collectivités.

Partagez cet article