Analyse
Schneider il y a 15 ans - lundi 9 septembre 2002

SCHNEIDER - Résultats semestriels comme prévu

SECTEUR: industrie
BOURSE: Paris
COURS: 45,01 EUR
RISQUE: **

Les résultats semestriels de Schneider (distribution d'électricité, automatisation industrielle) sont conformes aux prévisions. Le chiffre d'affaires a reculé de 7 %, ce qui, conjugué à l'augmentation du nombre d'actions (après le rachat de Legrand, déjà revendu), a fait reculer le bénéfice par action de 50 %, à 0,75 EUR. La baisse du chiffre d'affaires est due au ralentissement économique aux USA et en Europe. Mais, élément positif, les marges ont assez bien résisté (10,8 % contre 12 % au 1er semestre 2001), grâce aux mesures d'économies prises depuis 2001 et au programme "New 2004" lancé au début de cette année. Bien que le groupe ait l'intention de continuer à appliquer ce plan au 2e semestre, il ne pense pas que ses marges atteindront comme il l'avait prévu leur niveau de 2001 (11,4 %). Malgré tout, ces marges sont encore très bonnes en comparaison du secteur. Nous prévoyons un bénéfice par action de 1,66 EUR pour 2002 et de 2,48 EUR pour 2003. Par ailleurs, on attend toujours le jugement dans l'affaire Legrand (prévu pour octobre). Mais il est peu probable que le tribunal de 1e instance de l'Union européenne renverse la décision de la Commission imposant la vente de Legrand. Schneider a confirmé que le produit de la vente pourrait être utilisé pour des rachats d'actions et pour des acquisitions ciblées. L'affaire Legrand étant quasiment réglée, l'avenir du groupe s'éclaircit. Schneider résiste bien, même dans un contexte difficile. Sa situation financière est solide, ce qui limite les risques dans un secteur cyclique. Action correctement évaluée. Acheter.

SCHNEIDER / EURO STOXX 50

Schneider (gras; base 100), dont la rentabilité résiste bien, fait mieux que l'indice européen. Acheter.

Partagez cet article