Analyse
Thalès il y a 15 ans - lundi 23 septembre 2002

THALES - Beaux résultats semestriels mais action chère

SECTEUR: industrie; serv. divers
BOURSE: Paris
COURS: 34,05 EUR
RISQUE: **

Thales, actif principalement dans l'électronique de défense, a réalisé au 1er semestre un bénéfice par action de 0,67 EUR, contre 0,04 EUR au 1er semestre 2001, grâce à la forte croissance de sa division défense et à une charge d'imposition moins lourde. Ce beau résultat montre le bien-fondé de sa stratégie, qui consiste à trouver un ancrage dans les pays où il existe un marché solide de la défense (Grande-Bretagne, Pays-Bas, Corée,…). Les perspectives semblent bien orientées dans ce secteur. Ainsi, le gouvernement français va augmenter ses dépenses militaires pour les 5 prochaines années. Cette mesure pourrait rapporter ± 200 millions EUR de nouveaux contrats à Thales. Malgré tout, quelques ombres subsistent. Le bénéfice du pôle technologie de l'information, déjà faible, a encore chuté. En cause, la mauvaise conjoncture, qui a e.a. amené le groupe à annuler la vente de sa filiale de services informatiques, ainsi que, surtout, une restructuration qui se déroule moins bien que prévu. Enfin, le désendettement du groupe est beaucoup trop lent. Vu les difficultés du pôle civil de Thales, nous réduisons notre estimation de bénéfice courant + pour 2002 de 1,35 à 1,27 EUR par action. Mais pour 2003 nous la maintenons à 1,95 EUR en raison de l'amélioration des perspectives de l'activité défense. Conserver donc, mais trop chère pour acheter.

THALES / EURO STOXX 50

Grâce aux bonnes perspectives dans la défense, Thales (gras; base 100) résiste bien à la crise boursière. Conserver.

Partagez cet article