Analyse
Lloyd's TSB il y a 14 ans - lundi 14 octobre 2002

LLOYDS TSB  - Dans des mauvais draps (offre sur Abbey bloquée, problèmes avec l'expansion internationale)

SECTEUR: financier
BOURSE: Londres
COURS: 535 pence
RISQUE: **

Le blocage de l'offre de reprise de Lloyds TSB, troisième banque britannique, sur Abbey National, (spécialiste anglais du crédit immobilier) prive Lloyds de possibilités d'expansion au Royaume-Uni, son seul marché. En banque de détail, ses marges se sont contractées, vu la concurrence accrue. L'acquisition, en 2000, de Scottish Widows (assurance et fonds de pension) devait être la source de revenus substantiels, vu l'essor des fonds de pensions. Or, la loi pourrait remettre en question la distribution exclusive de ces produits par les indépendants et les banques, de sorte que les revenus de Scottish Widows seraient moindres qu'attendus. Enfin, les intégrations entamées touchant à leur fin, le potentiel de réduction des coûts s'estompe. Le ratio coût/revenu de Lloyds est parmi les plus faibles du secteur. Pour éviter de le dégrader, Lloyds doit s'internationaliser. Une fusion ou un partenariat transfrontalier ne permettront guère de réduire les coûts, mais bien de soutenir les revenus et d'améliorer les profits. Les discussions sont difficiles car les européens sont peu enclins à s'unir à un anglais de forte capitalisation boursière qui les contrôlerait. Et en cas d'accord, cette hostilité accentuerait les difficultés de synergie et d'harmonisation. Enfin, une fusion ratée aurait un impact grave sur les finances de Lloyds, déjà fragilisées par les moins-values du portefeuille de placements. Selon nous, un ou plusieurs partenariats, moins coûteux et sources plus rapides de revenus seraient (au moins à court terme), préférables à une acquisition. En attendant, même si l'action est bon marché, nous n'achetons pas.

LLOYDS TSB (en pence)

Le cours de Lloyds TSB devrait encore souffrir du retard pris dans son développement. Ne pas acheter.

Partagez cet article