Analyse
KPN il y a 14 ans - lundi 25 novembre 2002

KPN - Premier bénéfice trimestriel depuis 2 ans

SECTEUR: opérateur télécom
BOURSE: Amsterdam
COURS: 6,40 EUR
RISQUE: ****

Pour la première fois en deux ans, l'opérateur télécom néerlandais KPN affiche un bénéfice trimestriel (0,03 EUR par action). Encore au bord de la faillite il y a un an à peine, le groupe récolte les fruits de sa restructuration drastique (28 % d'emplois en moins et activités limitées aux Pays-Bas, à la Belgique et l'Allemagne). En ce qui concerne l'assainissement de la situation financière, l'objectif 2002 est déjà atteint. La dette est ainsi réduite à 14 milliards d'euros, ce qui reste trop. KPN tente une relance dans la téléphonie mobile et a annoncé la recapitalisation de sa filiale allemande E-plus, très endettée (conversion des prêts de KPN à E-Plus en actions). Ceci devrait permettre, tôt ou tard, une fusion avec un autre groupe ou la vente de cette filiale, en perte de vitesses face à Deutsche Telekom ou Vodafone.

Nous revoyons nos pronostics à la hausse et attendons pour 2002 une perte courante + de 0,10 EUR par action (contre 0,20 auparavant) et pour 2003 un bénéfice de 0,20 EUR (contre une perte de 0,04 EUR précédemment). KPN semble sur bonne voie, mais reste un placement risqué (peu de marge de manoeuvre pour de nouvelles économies, situation financière fragile). L'action est chère. N'achetez pas.

KPN (en EUR)

Le groupe pourra difficilement encore réduire ses coûts en 2003. N'achetez pas.

Partagez cet article